Les adresses écolo à ne pas manquer à Paris ! Direction le 18ème arrondissement

Bonjour à vous, chers lecteurs !

Parce qu'on ne sait plus où donner de la tête à Paris tant il y a de cafés, de restaurants et de boutiques, nous allons vous aider à y voir plus clair en vous recommandant 2 adresses écolo par arrondissement chaque semaine !

Que vous cherchiez à consommer bio, local, sans plastique ou végétarien, vous trouverez votre bonheur ! 

Dans une ère où le réchauffement climatique bat son plein et les océans sont inondés de plastique, de nombreux entrepreneurs ont fait le choix d'agir. Imaginez : chaque année, plus de 8 millions de tonnes de plastique sont déversés dans les océans ! Conscients de l'urgence et de la nécessité des citoyens de prendre leur avenir en main, des entrepreneurs ont décidé de proposer une gamme de produits plus sains et meilleurs pour l'environnement. Dans les restaurants, cela passe par des plats bio et/ou végétariens voire vegan, une lutte contre le gaspillage, des produits de saison et des couverts recyclables. Autant vous dire que vous ne trouverez pas une once de plastique dans ces lieux !

Notre reporter Annabelle Ploix a déniché pour vous ces adresses qui vous permettront de vous engager à votre échelle. Car consommer responsable c'est déjà un grand pas vers une planète plus verte !

Vous trouverez dans le 18ème arrondissement : 

1) Natur'elle et bio, 84 rue du Mont-Cenis

         

Je suis tombée par hasard sur cette petite boutique, et j'ai tout de suite été conquise ! Sa propriétaire, Sylvie, m'a accueillie très chaleureusement et m'a raconté avec passion son histoire.

Son idée avec cette boutique, qui date d'il y a dix ans, est de proposer des produits bio à prix modeste : maquillage, produits pour bébés, crèmes, déodorants… Vous trouverez de tout. Elle a conscience que dans la tête des gens, le bio est souvent associé à un coût élevé. Elle voulait ainsi rendre des produits sains et bons pour l'environnement accessibles à tous. Au-delà des produits, les clients viennent pour l'expertise et les conseils de Sylvie. Voilà un des avantages du commerce de proximité : la discussion entre vendeur et client est beaucoup plus personnelle, les clients sont fidèles et du quartier, et la patronne peut leur recommander les produits adéquats car elle connaît leurs problèmes, leurs besoins. 

En plus de proposer des produits qualitatifs sans composants chimiques douteux, Sylvie s'engage à ce que les personnes participant au processus de production travaillent dans des conditions réglementaires et ne soient pas exploitées. Il y a une forte traçabilité des produits.

La gérante de l'endroit a commencé à s'intéresser au bio il y a une trentaine d'années. Avant de se spécialiser dans ce domaine, elle travaillait dans une parapharmacie. Il est intéressant de noter que ce n'est pas la première personne que j'interroge qui travaillait pour un laboratoire ou dans le secteur médical (vous le remarquerez si vous lisez tous les articles du blog ;) ) avant de se tourner vers l'environnement. Du côté de Sylvie, ce changement radical est venu d'un ras-le-bol de devoir partager son siège avec un autre. Elle avait ses convictions, et voulait les mettre en place sans barrières.

Lors de sa recherche d'emploi, elle a souvent subi des remarques quant à son âge et son sexe. Elle a eu du mal à retrouver du travail, les recruteurs disaient qu'ils ne voulaient pas lui verser de salaire à la hauteur de son expérience.

Plutôt que de se lamenter sur son sort, Sylvie a rebondi. Elle avait été élevée suivant le principe que femmes et hommes méritaient les mêmes opportunités. Selon elle, "il faut se donner des ambitions", et prendre conscience des capacités qui nous sont propres pour les utiliser à notre avantage.

Sa création de Natur'elle et bio n'a pourtant pas été exempte d'embûches ! Dès la déposition du nom du magasin à l'Institut National de la Propriété Industrielle, le cabinet juridique représentant les intérêts de Hachette Filipacchi, filiale du groupe Lagardère et propriétaire du magazine Elle, a reproché à Natur'Elle et Bio d'avoir repris le vocable "Elle" exprès. Ayant mis en place une veille industrielle qui surveille les dépôts de marque, ils sont avertis de tout dépôt de nom qui comporterait ce vocable. Selon eux, la boutique cherchait à imiter la marque Elle, aussi bien au niveau du nom que des produits. Pourtant, les biens et services proposés par Sylvie sont bien distincts.

Malgré les obstacles, Sylvie en est sortie vainqueure ! Comme quoi, il est toujours possible à des entreprises individuelles de tenir tête aux grands groupes.

Maintenant, Sylvie a son magasin dans le 18ème, et propose à la fois des produits cosmétiques, des produits pour bébé, des soins et des massages, le tout à base de produits naturels et bio bien évidemment. Elle cherche d'ailleurs une esthéticienne actuellement donc s'il s'agit de votre domaine de prédilection, n'hésitez pas à la contacter !

Pour résumer, si vous vous préoccupez de votre santé et de celle de vos proches ainsi que de l'environnement et que vous cherchez des alternatives accessibles, cet endroit est fait pour vous ! Sylvie est une cheffe d'entreprise comme on n'en fait plus. Preuve que son activité est plus liée à sa passion et ses valeurs que la recherche de profit, elle ne se rémunère pas afin que son entreprise perdure. 

Je vous laisse sur une des leçons que la vie lui a apprises : si vous êtes confronté(e) à un problème, une situation inédite, prenez du recul pour analyser la situation plutôt que de réagir à chaud et regretter par la suite.

2) La REcyclerie, 83 boulevard d'Ornano

        

Prenez vite vos calepins (bon d'accord, vos téléphones) et prenez note, car ce lieu fut un véritable coup de cœur ! Nichée dans une ancienne gare désaffectée, la REcyclerie est un emblème de lutte éco-responsable qui cherche à sensibiliser la population aux valeurs qui lui sont chères : Réduire, Réutiliser et Recycler.

On doit le succès de ce lieu à son fondateur, Stéphane Vatinel, et à l'association "Les amis recycleurs", qui est en charge de la programmation. Ce mois d'août par exemple, vous pourrez venir visiter la Recyclerie, voir comment fonctionne le potager, et même prendre part à un speed-dating littéraire ! 

Oui, vous avez bien lu, l'endroit comporte un potager. Mais ce n'est pas tout ! Il comprend également un poulailler, des ruches, un atelier bricolage... L'occasion de renouer avec la nature en plein Paris ! Le lieu est très dépaysant, avec ses transats en plein air, et ses rails en plein milieu. 

Un café-cantine est à votre disposition pour ravir vos papilles et vos pupilles. Le prix étant abordable, vous n'avez aucune raison de vous priver des plats faits maison, bio et de saison qui sont préparés avec beaucoup d'amour et zéro déchet. L'origine précise des produits est indiquée sur la carte, dans une démarche locavore, et le compost est de mise.

Parce qu'il ne faut jamais faire les choses à moitié, comme le rappelle la fable de La Fontaine Le chat et l'oiseau, l'électricité est entièrement issue d'énergies renouvelables.

Alors, vous vous dites que c'est trop beau pour être vrai ? Allez siroter un jus de bissap tout en savourant la vue sur la petite ceinture, et vous verrez qu'un changement de nos habitudes de consommation est possible.

L'équipe Bonsaï

 

Leave a comment