🌿 Nouvelle recette pour le parfum Menthe verte 🌿 Des gommes plus savoureuses pour plus de goût dans la durée !

Gérer ses règles de façon éco-responsable

Il est difficile pour une personne qui se lance dans un mode de vie "zéro déchet" d'utiliser chaque mois des serviettes hygiéniques ou des tampons à usage unique.

En plus d'être les méthodes de protections les plus utilisées, elles sont également responsables de certains dégâts sur l'appareil génital féminin à cause des ingrédients non naturels qui composent ces protections.

Avant de vous donner nos conseils sur les méthodes éco-responsables pour se protéger pendant la semaine de règles, rappelons que les personnes menstruées allouent en moyenne 8300€ au cours de leur vie pour se protéger.

Les protections à la cellulose végétale

Présents dans de nombreux magasins bio, les tampons et serviettes à base de cellulose végétale ne contiennent aucun pesticide. Ces protections ne sont pas élaborées à partir de coton, mais à base de cellulose végétale (comme le film qui entoure nos paquets de Bonsaï !), un glucide d’origine naturelle. Leur fabrication n’est pas polluante car elles sont blanchies à l’eau oxygénée et non au chlore. Elles s’utilisent de la même manière que les produits conventionnels mais présentent l’avantage d’être hypo allergéniques et biodégradables. Elles sont garanties sans parabène et sans parfum.

Les serviette réutilisables

Vous avez surement dû en entendre parler, les serviettes hygiéniques réutilisables deviennent de plus en plus utilisées. Elles sont généralement lavables à la main ou en machine à 30 ou 40 degrés. Faites de tissus bio et certifiés elles ne présentent aucun risque pour l'appareil génital et ne provoquent pas non plus de dérèglement hormonal, au contraire des potentielles nanoparticules qui, elles, sont présentes dans des protections synthétiques.

La cup menstruelle

La cup existe depuis un peu plus longtemps que les serviettes réutilisables et elle ne contient aucun ingrédient à risque. C'est un récipient en silicone qui se place dans le vagin pendant la période de règle et qui se retire grâce au petit bout qui dépasse en fin de cup. Cette méthode de protection est toutefois différente des deux précédentes car au lieu d'absorber le sang, elle le retient. Pour la laver c'est simple : il suffit de la faire bouillir dans de l'eau.

Alors, êtes-vous prêtes à passer le cap ? 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés